Le Mensonge est- il   le propre de l'homme -HVT  -

*
*   *

Nous mentons tous, et le mensonge est notre pain quotidien.  Une étude menée en Grande-Bretagne en 2009 , lors du lancement de la nouvelle série télé « Lie to me »,  révèle qu’un homme ment en moyenne 6 fois par jour à sa partenaire, son patron et ses collègues, alors que la femme ne ment que 3 fois.

Nous sommes tous baignés dans ce climat de mensonges permanent.  Notre corps, et même notre amour  relookés aux normes, nos vêtements de marque, notre pensée séduite et manipulée par les gourous et les médias de tous bords, notre mode vie et de travail, tout cela nous force à « jouer » un rôle dans la société, donc à « dissimuler ou masquer» parfois notre intériorité. Le mensonge s’infiltre dans tous les domaines et dans toutes les couches sociales. Personne n’y échappe. Aussi le mensonge fait donc partie intégrante de notre identité, de notre moi.

Que serait-elle  devenue notre société sans le mensonge? Un monde déchanté, et peut être même un enfer.

 Et si l’on voudrait bien croire à la Bible, c’est Dieu qui , ayant voulu garder son secret professionnel de l’arbre de vie et l’arbre de la connaissance, est à l’origine du mensonge porté par le serpent et Eve, sa complice. Le mensonge est ainsi la source du malheur  de l’humanité.

Alexandre Koyré écrivait : «  Il est certain que l’homme  se définit par la parole, que celle-ci entraîne la possibilité du mensonge et que –n’en déplaise à Porphyre ( de Tyr)– le mentir, beaucoup plus que le rire, est le propre de l’homme ».